SITE OFFICIEL
Accueil Biographie Concerts CDs Partitions Presse Clarinette Studio News Mp3 Commande Contact


 

LA CLARINETTE DANS LES STYLES MUSICAUX (1)
La clarinette est utilisée en Musique Classique, en Jazz et dans les musiques folkloriques.

 

CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE

portée

 

CLARINETTE BAROQUE, CLARINETTE CLASSICISME, LA CLARINETTE DE MOZART
CLARINETTE ROMANTIQUE, CLARINETTE MODERNE, CLARINETTECONTEMPORAINE


LA CLARINETTE EN MUSIQUE CLASSIQUE - SOMMAIRE

LA CLARINETTE CHEZ LES COMPOSITEURS DE MUSIQUE CLASSIQUE - INVENTION DE LA CLARINETTE - LA CLARINETTE PERIODE CLASSIQUE - LA CLARINETTE AVANT MOZART - LA CLARINETTE MUSIQUE BAROQUE - LA CLARINETTE PERIODE CLASSICISME - MOZART CLARINETTE - LA CLARINETTE MUSIQUE MODERNE - LA CLARINETTE MUSIQUE CONTEMPORAINE - LA CLARINETTE APRÈS MOZART - MOZART

LA CLARINETTE CHEZ LES COMPOSITEURS DE MUSIQUE CLASSIQUE :
CLARINETTE MUSIQUE CLASSIQUE - LA CLARINETTE DE MOZART

INVENTION DE LA CLARINETTE AU XVIIIe siècle VERS 1700

La clarinette est inventée par le facteur allemand Johann-Christoph DENNER au début du 18e siècle et c'est ainsi qu'une clarinette à trois clés fait son apparition vers 1700-1710. Rapidement, l'instrument passe à cinq clés... (voir en détail toute l'histoire de la clarinette)

La clarinette fait alors son entrée dans la musique classique au cours de ce XVIIIe siècle. De nombreux compositeurs saisissent l'intérêt de ce timbre nouveau.

LA CLARINETTE DANS LA MUSIQUE CLASSIQUE

La "clarinette classique" se reconnaît à son timbre droit et pur, émis selon des règles rigoureuses traditionnelles de conservatoire : le clarinettiste classique se contentera dans son interprétation de nuances ténues, afin de ne trahir en rien l'esprit du compositeur. La pureté de style, la sobriété et la plus extraordinaire splendeur de la "clarinette classique" culminent avec MOZART.

LA CLARINETTE CLASSIQUE AVANT ET APRÈS MOZART

On peut donner à MOZART un rôle pivot et décisif dans l'histoire des styles de clarinette en musique classique. Ce compositeur vole tellement au dessus des autres qu'il les couvre de son ombre immense et les éclipse complètement. Aussi il n'est pas interdit d'évaluer une place des compositeurs ayant écrit pour clarinette, selon leur positionnement avant et après MOZART.

  LA CLARINETTE AVANT MOZART

La clarinette apparaît dans les années 1700 vers 1710. Bien qu'inventée par un facteur allemand, ce sera un français à qui l'on doit la première œuvre écrite pour cet instrument : Estienne ROGER publie à Amsterdam entre 1712 et 1715 deux volumes de duos où il y aurait place pour la clarinette : Airs à deux chalumeaux, deux trompettes, deux haubois, deux violons, deux flûtes, deux clarinettes ou cors de chasse.
Puis c'est J. Ph. DREUX qui compose des "Airs pour 2 clarinettes ou deux chalumeaux".

LA CLARINETTE DANS LA MUSIQUE DE LA PÉRIODE BAROQUE (1750-1800) XVIIIème SIÈCLE

COMPOSITEURS CLARINETTE PÉRIODE BAROQUE :

ROGER ? - VIVALDI - FABER - RAMEAU - HAENDEL - J.Ch. BACH - GLÜCK


Haendel

Georg Friedrich
HAENDEL

À vrai dire, il y a peu d'œuvres pour clarinette dans le style baroque. Jean-Sébastien BACH (1685-1750) lui-même, n'a jamais composé pour cet instrument. Se focalisait-il sur la stricte écriture plutôt que sur l'intégration de timbres nouveaux dans ses orchestrations ?

COMPOSITEURS DE LA PÉRIODE BAROQUE AYANT ÉCRIT POUR LA CLARINETTE

En 1716 Antonio VIVALDI l'emploie pour doubler ses hautbois dans deux de ses concertos ; il enrichit de deux clarinettes son oratorio Juditha triumphans.

En 1720, à Anvers, Jean Adam FABER introduit la clarinette dans l'orchestration d'une messe.

Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764) utilise la clarinette en 1750 dans sa tragédie lyrique Zoroastre puis dans Acanthe et Céphise (1751).

Puis c'est George Friederic HAENDEL (1685-1759) qui compose pour clarinettes et cor : Ouverture, en ré majeur, pour 2 clarinettes et cor de chasse HWV.424 (1740). Suites, Sonates.

Johann Christian BACH (1735-1782) aurait composé plusieurs œuvres pour clarinette, entre baroque et classique, à Londres, en 1751.

Christoph Willibald GLÜCK (1714-1787) utilise la clarinette en 1767 dans son opéra Alceste..


LA CLARINETTE À LA PÉRIODE DU CLASSICISME (1600-1750) FIN XVIIIème

COMPOSITEURS CLARINETTE PÉRIODE CLASSIQUE (CLASSICISME MUSICAL) :

MOZART - MOLTER - STAMITZ - FUCHS -  SCIROLI - HAYDN - MEYERBEER - YOST.


COMPOSITEURS DE LA PÉRIODE CLASSIQUE AYANT ÉCRIT POUR LA CLARINETTE

Le timbre unique de la clarinette fascine les compositeurs de la période classique, et l'usage de cet instrument se répand avec la collaboration de facteurs renommés.

Johann Melchior MOLTER (1696-1765) compositeur entre baroque et classique signe six concertos pour clarinette en ré.

Johann STAMITZ (1717-1757) écrit son concerto pour clarinette. Une innovation : la clarinette en si bémol est utilisée pour la première fois, étendant son registre sur plus de trois octaves !

Le compositeur Napolitain Gregorio SCIROLI (1722–1781) compose la première sonate pour clarinette.

Joseph HAYDN (1732-1809) compose trois trios pour clarinette, violon et violoncelle et l'introduit dans quelques unes de ses dernières symphonies.

Georg Friedrich FUCHS, (1752-1821) compositeur français d'origine allemande, qui a appris à jouer de la clarinette dès son plus jeune âge, nous laisse d' abondantes pages, dont un concerto en si bémol pour clarinette et orchestre et des symphonies concertantes pour clarinette, flûte, cor et orchestre.

Giacomo MEYERBEER (1791-1864) utilise pour la première fois la clarinette basse dans son opéra Les Huguenots de Giacomo.

On notera aussi les noms de Johann Baptist VANHAL, Franz Xaver POKORNY, Anton HOFFMEISTER, František Xaver POKORNY, Ignaz PLEYEL, Leopold KOZELUCH, Heinrich BACKHOFEN, Franz TAUSCH, John MAHON, Jean-Xavier LEFÈVRE, Franz KROMMER, Joseph BEER, Michel YOST.

MOZART(1756 - 1791)   COMPOSE POUR CLARINETTE : LUMIÈRE DE LA PÉRIODE CLASSIQUE

Mozart

Wolfgang Amadeus MOZART

La clarinette de la période classique, c'est MOZART, MOZART et encore MOZART !

MOZART est un des très grands maîtres de la "période classique dite aussi classicisme", et bien au delà, de toute la musique.

MOZART adorait la magnificence du timbre de cet instrument : "Vous ne pouvez imaginer la beauté du son de la clarinette" !

Après avoir étrenné l'éclat unique de ce bois en 1771 dans son divertimento KV.113, il continuera à l'inclure de plus en plus largement dans son orchestration dans les années qui suivront : Tous les opéras de MOZART à partir d’Idomeneo re di Creta K.366 (donné le 29 janvier 1781), incorporent la clarinette ; de même que la plupart de ses concertos pour piano et ses symphonies.

CONCERTO POUR CLARINETTE EN LA MAJEUR K.622

 

Clarinette corps de basset de l'époque de Mozar

 

Parmi les œuvres les plus remarquables de MOZART pour clarinette il faut retenir l'adagio de son Concerto pour clarinette en la majeur, K.622 ébauché en 1787 et qu'il termina à Vienne pour son ami STADLER en 1791. L'adagio de ce concerto pour clarinette est l'une des plus somptueuses merveilles de la musique classique. Grandeur et élévation, limpidité, perfection d'écriture.

SYMPHONIES CONCERTANTES

Mozart a écrit des symphonies concertantes pour clarinette, telle la "Sinfonia concertante" pour hautbois, clarinette, cor, basson et orchestre en mi bémol majeur, K.297

MUSIQUE DE CHAMBRE ET PIÈCES POUR VENTS DE MOZART

MOZART est pami les premiers compositeurs àavoir introduit la clarinette en musique de chambre : trio avec clarinette alto et piano, quintette avec clarinette, trois sérénades pour vents, (notamment sa "Sérénade no 10 en si bémol majeur", K.V.361, qui rejoint par la clarté et la richesse d'écriture la splendeur de la symphonie). MOZART laisse des chefs-d'œuvre incontestés de la musique de chambre à vents :

Sérénade pour douze instruments à vent avec deux clarinettes, " Gran Partita", K.361 (1781 ?, Vienne)
Sérénade pour octuor à vent en mi bémol majeur, K.375 - (1781) - 2 hautbois 2 clarinettes, 2 cors, 2 bassons
Sérénade pour octuor à vent en ut mineur, K. 388 (1782, Vienne) - 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors, 2 bassons
Quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson en mi bémol majeur, K.452
(1784, Vienne)
Trio en mi bémol majeur pour piano, clarinette et alto des "Quilles", K.498 - (1786, Vienne)
Quintette avec clarinette en la majeur, K.581 - (1789, Vienne)

MUSIQUE SACRÉE DE MOZART

Dans son Requiem KV.626 écrit à la fin de sa vie, W.A MOZART insère avec bonheur la clarinette cor de basset dans son orchestration. Les œuvres de MOZART à cette période sont les plus admirables, tant sur le plan de l'écriture que de l'émotion : C'est l'univers sacré de Jean-Sébastien BACH restitué 100 ans plus tard par un génie !

Par son aura, MOZART tient une place à part dans l'histoire de la musique. MOZART a connu une vie brillante, mais terriblement difficile et assombrie de perpétuelles difficultés. Au delà de son talent précoce, MOZART a su créer un style limpide et intemporel, souvent poignant, et son génie en fait l'un des deux ou trois plus grands compositeurs de musique classique de tous les temps.

EN SAVOIR BEAUCOUP PLUS : LISEZ NOTRE PAGE CONSACRÉE À MOZART :

Voici, si vous aimez MOZART, et que vous désirez en savoir plus sur sa vie, son œuvre, et découvrir des aspects que peu de gens connaissent (vite lu parce que passionnant et condensé), lisez : MOZART

BIOGRAPHIE DE MOZART - ŒUVRE DE MOZART - CONCERTO POUR CLARINETTE DE MOZART K.622 - MUSIQUE DE MOZART - MOZART ET CLARINETTE - QUINTETTE EN LA POUR CLARINETTE DE MOZART - TRIO EN MI BEMOL POUR CLARINETTE DE MOZART - LA MUSIQUE SACRÉE DE MOZART - SONATES D'EGLISE DE MOZART - MESSE EN UT MINEUR DE MOZART - MESSE DU COURONNEMENT DE MOZART - REQUIEM DE MOZART - OPERA MOZART - CONCERTOS DE MOZART - CHEFS-D'OEUVRE DE MOZART - CHOIX DE DISQUES ET CDs DE MOZART CLARINETTE - MOZART EN FILM & A LA TELEVISION - FILM AMADEUS : BIOGRAPHIE ET ROMAN DE LA VIE DE MOZART - MOZART SUPERSTAR - PARTITIONS MOZART CLARINETTE MIDI

DISQUES & CDs DE CLARINETTE DE MOZART

 

Mozart

 

Quelles versions des œuvres de MOZART écouter en CD ? CD MOZART Quintette pour clarinette - CD MOZART Concerto pour clarinette - CD MOZART Trio en mi bémol pour clarinette

VISITEZ LA PAGE : CDS DE CLARINETTE MUSIQUE CLASSIQUE

PARTITIONS DE CLARINETTE DE MOZART & FICHIERS MIDI DE MOZART

Vous désirez des partitions de clarinette de MOZART ? Vous pouvez téléchargez gratuitement nos fichiers MIDI, connaissant bien sûr toutes les restrictions que ce format impose :

FICHIERS MIDI DE MOZART - MOZART CLARINETTE MIDI - CONCERTO POUR CLARINETTE DE MOZART 


    LA CLARINETTE APRÈS MOZART

Après MOZART, le nombre de compositeurs qui font appel à la clarinette ne cesse de progresser : BEETHOVEN post-romantique fait la liaison entre romantisme et la période classique : avec lui nait l'orchestre symphonique où la clarinette s'installe définitivement.

LA CLARINETTE À LA PÉRIODE ROMANTIQUE XIXème (1800-1875)

COMPOSITEURS CLARINETTE PÉRIODE ROMANTIQUE :

BEETHOVEN - SPOHR - SCHUBERTWEBER -  BERLIOZ - STRAUSS - MENDELSSOHN - SCHUMANN - WAGNER - BRAHMS - BRUCH - WIDOR


Beethoven

Ludwig van
BEETHOVEN

L'époque pré-romantique, romantique et post-romantique se pare de l'opulence de compositions pour clarinette. Mais alors que la période classique avait exploité la clarinette en instrument-étoile, comme dans le Concerto en la majeur de MOZART, la musique romantique l'intégre défnitivement comme instrument d'orchestre (BEETHOVEN, WAGNER), tout en l'acceptant par ailleurs comme instrument vedette. : BEETHOVEN, SCHUBERT, WEBER, SPOHR, SCHUMANN, WAGNER, BERLIOZ, BRAHMS, TCHAÏKOVSKI, RIMSKI-KORSAKOV, BRUCH, Johann STRAUSS, D'INDY, WIDOR, PIERNÉ, MASSENET sauront l'utiliser comme instrument soliste.

COMPOSITEURS DE LA PÉRIODE ROMANTIQUE AYANT ÉCRIT POUR LA CLARINETTE

Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) qui fait la transition entre romantisme, et classicisme est "l’un de ces hommes dont il est établi de la manière la plus sûre qu’ils ont eu du génie, mais pas de goût" (Debussy).

Ce compositeur pourtant prolifique n'a pas souvent choisi la clarinette comme instrument soliste. Dans l'orchestre, où elle est très souvent présente, il la met en lumière dans un trio du second mouvement de la symphonie n° 5.

BEETHOVEN nous laisse par ailleurs 3 œuvres pour clarinette :

Quintette pour piano, hautbois, clarinette, cor et basson (1796)
Le Trio no 4 en si bémol majeur, pour piano, clarinette et violoncelle (1797)
Septuor pour violon, alto, clarinette, cor, basson, violoncelle et contrebasse (1799)

Ludwig (/Louis) SPOHR (1784-1859) a largement écrit pour clarinette : 4 concertos ! (Concerto pour clarinette n° 1 en ut mineur (1808) ; Concerto pour clarinette n° 2 en mi-bémol majeur (1810) ; Concerto pour clarinette n° 3 en fa mineur (1821) ; Concerto pour clarinette n° 4 en mi mineur (1828) et d'autres œuvres comme ses Variations sur une thème "d'Alruna" pour clarinette et orchestre en si-bémol majeur (1809), ainsi qu'une Romance pour clarinette & piano. Son œuvre, entre classicisme et romantisme souffre d'un certain formalisme, peut-être de préciosité et de répétitions stylistiques.

Franz SCHUBERT (1797-1828) expose le thème de l'Andante de sa Grande symphonie en ut majeur par un appel initial de la clarinette.

Carl Maria von WEBER (1786-1826) - Tous les clarinettistes connaissent WEBER qui a pondu une importante littérature pour clarinette. Son histoire nous éclaire sur son œuvre : ayant fait connaissance de Heinrich Joseph Bärmann, clarinettiste virtuose de l’orchestre de la cour du roi de Bavière, il compose pour lui un morceau assez mièvre sacrifiant la profondeur de l'émotion à un concept de virtuosité. Le Concertino pour clarinette et orchestre en mi bémol majeur (1811), connaît un grand succès. WEBER récidive alors avec deux autres grands concertos, le Concerto pour clarinette no 1 en fa mineur propre à ravir les amateurs d'exhibition technique (1811), et le Concerto pour clarinette no 2 en mi bémol majeur, (1811) tout aussi "pompier". WEBER continue sa genèse avec le Quintette avec clarinette en si bémol majeur (1815), et son Grand duo concertant pour clarinette et piano en mi bémol majeur (1816).

 

Hector Berloioz

Hector BERLIOZ

 

Hector BERLIOZ (1803-1869) utilise 2 clarinettes dans sa Symphonie fantastique (1830) dédiée à Nicolas Ier de Russie.

Richard STRAUSS (1804-1849) écrit un double concertino pour clarinette et basson, avec orchestre à cordes et harpe (1947). Du STRAUSS classique !

Félix MENDELSSOHN (1809-1847) compose une Sonate pour clarinette et piano (1824), et deux concertos pour clarinette : Konzertstück no 1 en fa mineur pour clarinette, cor de basset et orchestre (1833) ; Konzertstück no 2 en ré mineur pour clarinette, cor de basset et orchestre(1833).

Robert SCHUMANN (1810-1856) compose " Märchenerzählungen (contes de fées)", pour alto, piano et clarinette, et Phantasiestücke (pièces de fantaisie) pour clarinette et piano.

Wilhelm Richard WAGNER, né le 22 mai 1813 à Leipzig et mort le 13 février 1883

Johannes BRAHMS (1833-1897) dans les dernières années de sa vie nous laisse deux Sonates pour clarinette ou alto et piano ; Le Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la mineur (1891). Les œuvres pour clarinette de BRAHMS présentent un réel charme, un peu désuet.

Max-Christian BRUCH (1838-1920) garde sa griffe académique, dans son Concerto pour clarinette, alto et orchestre (1908)

Charles-Marie WIDOR (1844-1937) Introduction et rondo pour clarinette et piano

À cette époque beaucoup d'orchestres de musique de chambre font appel à la clarinette, et comme cela parait logique, les clarinettistes créateurs composent des œuvres dédiées à leur instrument : c’est le cas de Bernhard Henrik Crusell qui écrit trois concertos ; trois duos pour clarinettes ; trois quatuors pour clarinette et cordes ainsi qu'une symphonie concertante pour clarinette, cor, basson et cordes, ; un trio pour clarinette, cor et basson (intitulé Potpourri). Des clarinettistes transalpins, tels Ernesto Cavallini, Luigi Bassi, Benedetto Carulli, sont les auteurs de fantaisies sur des thèmes d'opéras italiens.

Mentionnons aussi des compositeurs qui se sont risqué à associer la clarinette à leur palmarès comme d'Indy, Pierné, Massenet.


LA CLARINETTE DANS LA MUSIQUE DE LA PÉRIODE MODERNE (DÉBUT XXe SIÉCLE)

COMPOSITEURS CLARINETTE PÉRIODE MODERNE :  

SAINT-SAËNS - DEBUSSY - RAVEL -  STRAVINSKI -  VARESE -  HONEGGER - MILHAUD -  SCHÖNBERG - BERG -  POULENC - GERSHWIN - RODRIGO - CHOSTAKOVITCH -  MESSIAEN - WEBERN


 

Chostakovvitch

Dimitri CHOSTAKOVITCH

 

On ne peut pas dire que la clarinette se soit exceptionnellement illustrée dans la "musique moderne" de ce début du XXème siècle, le marquant d'une empreinte avérée. Cependant la plupart des compositeurs ont tenté de tirer partie d'une autre manière de la beauté et de l'originalité du timbre de cet instrument.

COMPOSITEURS DE LA PÉRIODE MODERNE AYANT ÉCRIT POUR LA CLARINETTE

Camille SAINT-SAËNS (1835-1921), encore romantique un peu surrané, laisse une Sonate pour clarinette et piano en mi bémol majeur (1921). Dans son Carnaval des animaux, la clarinette s'exprime dans quatre des quatorze mouvements.

Claude DEBUSSY (1862-1918) a composé une rhapsodie pour clarinette, univers magique et mystérieux tout en nuances et impressions merveilleuses ! "Première Rapsodie pour clarinette en si bémol" (1909-1910).

Maurice RAVEL (1875-1937) a composé une intéressante Introduction et Allegro pour harpe, flûte, clarinette, 2 violons, alto, violoncelle (1905).

Béla BARTÒK (1881-1945) utilise la clarinette en musique de chambre et annonce un modernisme expérimental plus dissonant : Contrastes pour violon, clarinette et piano (1938)

Igor STRAVINSKI (1882-1971) présente Trois Pièces pour clarinette seule : très techniques et pour le moins un peu ardues !

Edgard VARESE (1883-1965) crée Octandre, pour octuor à vent et cordes avec flûte, hautbois, clarinette, basson, cor, trompette, trombone et contrebasse (1923). Sa quête partagée depuis lors par les compositeurs "d'avant garde" a initié une nouvelle éthique de recherche déliée de tout a priori théorique, voire musical !

Sergeï PROKOFIEV (1891-1953) À l'orchestre, la clarinette incarne le chat dans Pierre et le Loup,. Sympa pour les enfants ! Par ailleurs l'œuvre de PROKOFIEV est de toute beauté.

Arthur HONEGGER (1892-1955) laisse un composition de musique de chambre, La Sonatine pour clarinette et piano (1921-22). De la belle clarinette, mais pas fabuleux à écouter !

Darius MILHAUD (1892-1974) illustre musicalement Le Faiseur de Simone Jollivet, d'après Honoré de Balzac. Opus 145 pour flûte, clarinette, saxophone et batterie. (1940). Il écrit coup sur coup un autre concerto pour clarinette et orchestre (1941) ; Il compose également une œuvre de musique de chambre : La Cheminée du roi René, pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson. Scaramouche op. 165, suite pour saxophone alto ou clarinette en si bémol et orchestre, est une musique de scène composée pour Le Médecin volant de Molière. (1937).

George GERSHWIN (1898-1937) écrit sa Rhapsody in Blue dans le train, Rhapsodie de concert pour orchestre de jazz, piano et orchestre (1924), qui demeure célèbre pour son introduction d'impressionnant glissando de clarinette.

Arnold SCHÖNBERG (1874-1951) compose La Serenade opus 24, œuvre de musique de chambre pour clarinette, baryton et septuor (1920-1923).

Alban BERG (1885-1935) pubie un cycle de pièces de musique de chambre, les Quatre Pièces pour clarinette et piano opus 5 (1913).

Francis POULENC (1899-1963) qui est l'auteur de la La Sonate pour clarinette et piano (1962), a eu comme premiers interprètes à New-York Benny GOODMAN et Leonard BERNSTEIN.

RODRIGO (1902-1999) n'a jamais écrit pour clarinette, mais on ne peut ignorer le célèbre arrangement pour clarinette, orgue et guitare du Concerto d'Aranjuez par le compositeur et clarinettiste Jean-Chistian MICHEL.

Dimitri CHOSTAKOVITCH (1906-1975) laisse la Valse n° 2 de la "Jazz Suite" avec 4 clarinettes. Trop connue hélas, mais amusante cette parodie d'orgue de barbarie ! Par ailleurs l'œuvre de CHOSTAKOVITCH est belle et profonde, captivante, magique dans sa simplicité.

Oliver MESSIAEN (1908-1992). Avec ses titres poétiques il faut bien dire superbes, sa musique mystico-synesthésique, Olivier MESSIAEN intrigue. Dans Le "Quatuor pour la fin du Temps" écrit pour violon, violoncelle, clarinette et piano, la clarinette solo s'exprime dans le passage III : "Abîme des Oiseaux". L'échelle chromatique qu'il utilise enchaîne tons et demi-tons, créant une sorte de malaise et impression de mystère.

On notera aussi des noms de Anton WEBERN (Quartet Op 22 pour clarinet), Georges AURIC (Trio en ré majeur, hautbois, clarinette), Paul HINDESMITH (clarinet sonata, concerto clarinette)...


LA CLARINETTE DANS LA MUSIQUE CONTEMPORAINE, DEUXIÈME MOITIÉ DU XXème SIÈCLE (1949-20..?)

COMPOSITEURS CLARINETTE PÉRIODE CONTEMPORAINE :

CAGE - XENAKIS - LIGETI - BOULEZ - STOCKHAUSEN - BERIO -  PENDERECKI


Pierre Boulez

Pierre BOULEZ

 

La clarinette est utilisée par les compositeurs classiques contemporains, parfois musiciens de jazz, pour en exploiter des effets saisissants. Pour cela, la clarinette basse est retenue pour sa sonorité chaude et sensuelle, ou au contraire la petite clarinette sopranino en lab (jadis utilisée en musique militaire), cette fois pour son timbre acide, raide et agressif. La plupart des compositeurs "ouverts" n'ont pas manqué d'inclure dans leur "œuvre" cet instrument que l'on reconnait parfois à peine !

COMPOSITEURS DE LA PÉRIODE CLASSIQUE MODERNE AYANT ÉCRIT POUR LA CLARINETTE

John CAGE (1912-1925) :

Sonata for Clarinet ou Sonata for One Voice.

Iannis XENAKIS (1922-2001)

Akrata (1964-65), (piccolo, hautbois, clarinette en si bémol, clarinette en mi bémol, clarinette basse, basson, deux contrebassons, deux cors, trois trompettes, deux trombones et tuba) ; Anaktoria (1969), (clarinette, basson, cor, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse) ; Charisma (1971), (clarinette et violoncelle) ; Epéï (1976), (clarinette en si bémol, cor anglais, trompette en do, deux trombones et contrebasse).

György LIGETI (1923-2006)

Concerto (1966), (violoncelle solo, flûte, hautbois, deux clarinettes, basson, cor, trompette, trombone, harpe, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse) ; Concerto de chambre (1969-70), (flûte piccolo, hautbois, clarinette, clarinette basse, cor, trombone, clavecin, piano célesta, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse) ; Melodien (1971), (flûte (piccolo), hautbois, clarinette, basson, deux cors, trompette, trombone, tuba, piano célesta), deux percussions, deux violons, alto, violoncelle et contrebasse).

Pierre BOULEZ (1925-2016)

(Domaines, version pour clarinette solo, et version avec ensemble et électronique).

Karlheinz STOCKHAUSEN (1928-2007)

(Herbstmusik, quatrième mouvement "Laub und Regen", avec clarinette et un alto) Si vous avez envie d'écouter, bon courage !

Luciano BERIO (1925-2003)

Sequenza IX pour clarinette solo

Krzysztof PENDERECKI (1933...)

Quatuor avec Clarinette, ou Quartet for Clarinet and String Trio, Musique de Chambre.

On notera pour mémoire les noms de : Jean Françaix : Concerto pour clarinette et orchestre ; Double Concerto pour Flûte, Clarinette et Orchestre ; Henri Pousseur : Madrigal (1956) ; Franco Donatoni : Ombra pour clarinette contrebasse ; Pierre Angot : Eshu pour 15 clarinettes (de la petite mi bémol à la contrebasse si bémol) et percussions ; Edison Denisov : Sonate pour clarinette seule ; Helmut Lachenmann : Accanto pour clarinette et orchestre ; Art of Metal III (clarinette contrebasse métal, ensemble, électronique)...


NOUVELLES VIDEOS DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL

Music video clip Jean-Christian Michel

 
BACH JAZZ JEAN-CHRISTIAN MICHEL
 
 
 
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL EN CONCERT :JAZZ & MUSIQUE SACRÉE
 
JEAN-CHRISTIAN MICHEL GRANDS SPECTACLES SON & LUMIÈRE
JEAN-CHRISTIAN MICHEL PLAYS JAZZ
JEAN-CHRISTIAN MICHEL INTERVIEWS

VISIONNER / TÉLÉCHARGER LES CLIPS VIDEO

DÉCOUVREZ DISQUES CDs & DVDs DE JEAN-CHRISTIAN MICHEL
Disques DVDs et Concerts Clarinette et Orgue d'un type nouveau

PLAN DU SITE

RETOUR SOMMAIRE : La clarinette de A à Z --------SUITE : La clarinette Jazz - La clarinette de Sidney BECHET
 

To English site